Ce post n’a pas pour vocation à résumer le grand choc de la Liga survenu hier soir. Valence a sorti le match (quasi) parfait. En plus d’avoir dominé numériquement le centre du terrain (le trio Parejo – Gomes – Fuego a été excellent), les joueurs de Nuno ont remarquablement maîtrisé les transitions défensives.

Sur ce corner, seuls le gardien et deux défenseurs sont restés en retrait, huit joueurs blancs sont proches du but catalan. Après un cafouillage qui aurait pû amené un but pour Valence, moins de dix secondes ont suffi pour annihiler le danger barcelonais.

Regardez à quelle vitesse les deux lignes se sont reformées et comment les joueurs ont intelligemment interchangé leur postes. De l’art …