pep guardiolaEn football les dribbleurs nous font rêver, c’est normal c’est le spectacle. Mais à la fin vous voulez quoi ? Que votre équipe ait gagné ou que votre joueur préféré ait réussi 15 super dribbles de fou ?
Je ne suis pas contre les dribbleurs au contraire, mais si mon joueur réussi le premier dribble en 1 contre 1 puis se lance dans un 1 contre 2 et perd la balle, à quoi bon ?
Si le football appartenait aux dribbleurs, Quaresma et Ben Arfa seraient les rois du monde… Mais non, nous sommes tous d’accord pour dire qu’ils « sont passés à côté d’une très grande carrière ». Car ils n’ont jamais appris ou voulu apprendre l’importance de faire le bon choix, de dribbler lors d’un 1 vs 1 quand le défenseur a de l’espace dans le dos, ou le choix de chercher un coéquipier démarqué ou un une deux quand il n’y a pas de place pour le dribble. Je vous donne là 2 exemples simples de ce que doit être un bon choix, et de comment être le plus efficace possible. Car le football c’est avant tout de l’efficacité.
Et comme dit Pep Guardiola dans le livre dans le livre de Marti Perarnau « Patricia (jeune coach espagnole des U19 de l’Azerbaïdjan) je te donne un seul conseil, mets toujours les meilleurs. Toujours ! » Elle lui demanda alors « Mais qui sont les meilleurs, les plus connus ? » Pep répondit alors « Non, les meilleurs sont ceux qui ne perdent pas la balle. Ceux qui passent la balle et ne la perdent pas. Ce sont eux les meilleurs. Ce sont eux qui doivent jouer, même si ils sont moins connus que les autres. »

L’efficacité donc.