Ben Arfa qui parle à Koziello « J’aime bien toi quand tu me donnes le ballon, parce que tu me le donnes vite et ça me permet d’avoir de l’espace. »

7779876101_hatem-ben-arfa-valere-germain-et-vincent-koziello-sous-les-couleurs-de-l-ogc-nice-face-a-monaco-le-8-aout-2015

C’est ça qui a manqué à Hatem tout au long de sa carrière, des gens qui aiment le même football et qui sentent le même football que lui.

Trop souvent on lui a demandé de prendre le ballon et de dribbler. Oui, Hatem aime dribbler. Mais il aime aussi avoir des partenaires près de lui qui jouent et sentent le même football que lui. Et ainsi pouvoir choisir si il joue en une touche, si il dribble, si il frappe ou si il temporise. Il aime avoir le choix, car le football créatif c’est ça, avoir le maximum de choix. Pouvoir choisir le meilleur chemin vers le but.

Si tu pars tu vas nous manquer Hatem, car tu as été le meilleur joueur de la Ligue 1 cette saison, avec un entraineur, des joueurs et un système qui mettent en avant tes qualités. On t’a demandé de jouer avec des joueurs et de ne pas te démerder car tu es « bon en 1 vs 1« . Et cette année on ne t’a pas abandonné en 1 vs 5 seul sur un côté.

Merci Hatem, on t’aime !

PS : Pour nous les bleus auraient été Ben Arfa +22. Désolé, ce pays ne te mérite pas !