Attaque la plus prolifique des grands championnats européens avec 3 buts par match, le Monaco de Jardim réalise un surprenant début de saison. Si les éléments offensifs de l’effectif monégasque peuvent justifier une telle performance, le jeu produit à Louis II les deux dernières saisons rend cette statistique d’autant plus surprenante.

Oui mais… rappelons-nous qu’à son arrivée l’entraîneur portugais s’est vu orphelin des deux atouts offensifs, des médias contre lui, etc. Et malgré ces déconvenues Jardim a su mettre en place un jeu peu flamboyant mais efficace. Il a maximisé les ressources qu’il disposait. Avec au final deux podium et un beau parcours européen.

Falcao et Germain enfin associés avec la talentueuse doublette Bernardo Silva – Lemar derrière eux, les supporters monégasques prennent enfin leur pied. Peut-être la première fois depuis l’arrivée de l’investisseur russe. Où sont donc passés les journalistes français très (trop?) made in France? Ceux qui critiquaient l’arrivée d’un inconnu étranger aux commandes du « projet ASM » sont-ils devenus schizophrènes ?

Nous souhaitons par  cet article féliciter Leonardo Jardim, qui a su, avec talent et efficacité, faire le dos rond contre vents et marées. Aussi, il faut saluer la confiance du président monégasque envers son entraîneur. Ce signe d’intelligence prouve que le travail paie dans la durée. On dit souvent que la troisième saison est la bonne, c’est bien parti. Nous souhaitons tous que le quatuor Bernardo-Lemar-Falcao-Germain continue de faire lever des foules et pleurer des défenses.