L’arrivée de Pep Guardiola à Manchester City était très attendue outre-manche.
Mais le football anglais est le plus imprévisible du monde. Le plus intense. Et surtout le plus différent de tout ce que Pep a pu connaître depuis le début de sa carrière, que ce soit en tant que joueur ou entraîneur. Et dans cette édition de Analyse Tactique nous allons aborder les soucis démontré face à Arsenal

Pep a cette envie de dominer, de récupérer le ballon vite et haut. Mais cette agressivité et envie de récupérer le ballon si vite désorganise parfois son équipe.
Depuis le début de saison ses difficultés sont claires. Il a énormément de mal à contrôler le match, à contrôler les seconds ballons et l’agressivité des équipes adverses.

Pour éviter au maximum d’être prise au piège la ligne défensive doit être parfaite. Il n’a pas le droit à l’erreur.
Il faut que son équipe presse quand il le faut, qu’elle baisse sa ligne défensive quand il le faut et surtout qu’elle soit parfaitement prête à réagir à tout ce que le jeu peut demander.

Face au talent, l’agressivité et la vitesse qu’on peut trouver en Premier League, les Citizens ne pourront pas se permettre d’être approximatifs.

city-001city-002city-003city-004city-005