Lyon

Le choc de cette journée de Ligue 1 est le vrai premier test pour le PSG cette saison.
Lyon est surprenant. Génésio a bien préparé son équipe sur le point défensif. Il bloque l’axe avec un 4-4-2 très bien préparé, peu de place entre les lignes, peu de d’espace pour les les magiciens parisiens (Neymar, Mbappé, Draxler et Cavani).
Les Lyonnais ont laissé les couloirs un peu plus libres préférant défendre l’axe.

Sur le point offensif les lyonnais ne sont pas performants. Il manque beaucoup de créativité aux lyonnais lors des attaques placées. La sortie de balle est très bonne, Tousart et Ndombélé ressortent très bien le ballon vers les 4 offensifs, mais une fois dans les 30 derniers mètres il n’y a plus aucun mouvement. Les latéraux doivent prendre plus le couloir, plus se projeter pour permettre aux ailiers de demander et de recevoir le ballon plus dans l’axe.

Mariano demande un peu trop le ballon dans les pieds. Lui et Fékir aurait tout intérêt à proposer des courses croisées dans le dos des latéraux Parisiens.

PSG

Le PSG a plus de mal que d’habitude, Lyon ce n’est pas le Celtic, ce n’est pas Metz… Du coup un peu plus compliqué de jouer dans le bloc adverse. Verratti manque beaucoup pour faire tourner la balle et trouver les attaquants dans les espaces.
Draxler joue un peu plus bas que face à Metz, il vient chercher et jouer des ballons plus bas, mais l’allemand n’a pas la qualité de passe et de maitrise du tempo qu’à Verratti. Draxler par contre se propose beaucoup plus en 2e attaquant mais n’arrive pas à recevoir le ballon et à jouer entre les lignes parisiennes. Il délaisse un peu le travail défensif et laisse Rabiot et Motta en infériorité numérique.