Faut-il être milliardaire pour être compétitif ? Pas si sûr …

Avec l’arrivée des investisseurs du Moyen-Orient, d’Asie et des Etats-Unis, une bulle spéculative s’est créée dans le monde du football. Ces nouveaux acteurs (qui s’inscrivent souvent dans une démarche géopolitique) oublient l’aspect sportif et ferment les yeux sur leur maîtrise budgétaire. À chaque mercato les records sont battus et les transferts à neuf chiffres se banalisent.

Beaucoup (trop ?) de clubs se plaignent de la montée des prix mais n’agissent pas. L’idée de cet article est de prouver qu’il est possible de construire des équipes compétitives sans être milliardaires. Mais comment ?

Deux moyens existent pour contrer ces stratégies de riches: la formation et le scouting. La formation est rarement utilisée et le scouting est pour certains dirigeants une notion totalement inconnue. Et pourtant, nous allons vous prouver que la course vers la compétitivité ne passe pas forcément par des gros chèques en six exemples de clubs. La plupart ont gagné des titres.

Exemple n°1 – Palermo

IMG_7137

Si l’ex-président de Palermo était connu pour sa folie (il a viré plus d’une vingtaine d’entraîneurs), M. Zamparini bénéficiait d’une cellule de recrutement intelligente. Pour preuve ce joli onze de pépites dénichées au début de leur carrière. Somme totale dépensée pour ce onze ? 43,5M€*, moins d’un cinquième de Neymar (si l’on se fie exclusivement aux 222M€)

Exemple 2 – FC Sevilla

IMG_7138

Hormis le portier Sergio Rico qui est formé au club, l’ensemble des joueurs de ce onze ont été achetés. Longtemps gérée par Monchi, la cellule de recrutement andalouse a également eu du flair pour Aleix Vidal, Corchia, Lenglet, S. Keïta, Kondogbia ou encore Kanouté. Si l’on ajoute à cela des joueurs formés au club comme Sergio Ramos, Alberto Moreno, ou Jesus Navas cela fait un bel effectif de 20 joueurs pour 77,8 M€**. Pas mal non ? Moins d’un tiers de l’investissement non officiel de Mc Court à l’OM (250M€) pour 3 Ligue Europa: l’affaire est belle.

Exemple 3 – Olympique Lyonnais

IMG_7139

8 joueurs sur 11 formés au club et une belle place de second au bout. Si depuis la fin de son règne Lyon achète mal (Gourcuff, Darder et tant d’autres), le club de J-M Aulas forme toujours aussi bien. Nous pouvons ajouter à ce joli onze des joueurs comme Benzema, Ben Arfa, Abidal, Ghezzal, Lloris, Tousart …  qui viennent illustrer le bon travail réalisé en jeunes. Certes le PSG rafle tout depuis l’arrivée du Qatar mais derrière eux peu de clubs français ont maintenu une telle régularité en haut du classement comme l’Olympique Lyonnais.

Exemple 4 – S.L. Benfica

IMG_7136

Onze 100% « recrues ».

IMG_7135

Onze mi-formés mi-recrues.

Si depuis l’arrivée du président Vieira le club lisboète a souvent acheté pour revendre (et continue de le faire), il a en même temps développé l’un des meilleurs centre de formation du monde. Les joueurs made in Benfica appartiennent aujourd’hui à City, Barça, Bayern ou encore PSG. Une politique qui aujourd’hui porte ses fruits sur le plan sportif (le club a gagné en mai dernier pour la première fois de son histoire quatre championnats consécutifs) et économique (le dernier exercice était le plus rentable de l’histoire du club et le président assainit petit à petit des finances mal en point).

En ajoutant à ces deux « onze » Markovic, Guedes et Renato Sanches cela fait un effectif de 24 joueurs à 90,7 M€***, deux-tiers d’O.Dembélé.

Exemple 5 – Ajax

IMG_7133

Finale de la ligue des champions 1995, l’Ajax bat le Milan 1-0 grâce à un but de Kluivert. Voici le 11 de départ. Oui c’était il y a 22 ans, et oui il est difficile de concevoir une équipe de joueurs majoritairement formés dans un même club parvenir en finale de C1 aujourd’hui. Mais en finale de C3 cela s’est produit au mois de mai… et c’était l’Ajax (défaite contre United). Le club reste fidèle à sa philosophie et maintient dans la durée sa place de n°1 au point de vue national.

Exemple 6 – FC Barcelona

IMG_7134

En novembre 2012 lors d’un match contre Levante, Tito Vilanova a aligné un onze de joueurs formés à la Masia. Une première dans l’histoire du club même si avec l’arrivée de Guardiola les compositions étaient principalement composées de joueurs formés au bercail. Mais tout un onze, c’était la première fois. Sans oublier que l’effectif comptait également S. Roberto, Thiago, Tello, Bartra, Muniesa et J. Dos Santos. Inutile de rappeler le palmarès du club depuis que Guardiola est venu remettre l’église au milieu du village. A côté de cela, le club reste un gros acheteur et pas toujours à bon escient. Un équilibre difficile à trouver surtout lorsque la pression des résultats est si forte.

Conclusion ? Sortir le chéquier pour développer un centre de formation et une cellule de recrutement s’avère certainement plus efficace et moins onéreux que de miser son budget sur une poignée de joueurs. A condition d’avoir une structure bien organisée, ce qui n’est pas le cas de tout les clubs mais on garde ce débat pour une prochaine fois.

 

  • Sirigu (formé au club), Glik (1M€), Barzagli (1,5M€), Kjaer (4M€), Damian (0,8M€), Vazquez (4,5M€), Pastore (7M€), Ilicic (2,3M€), (11,9M€), Belotti (5,5M€) et Cavani (5M€).

** S. Rico, S. Ramos, A. Moreno et J. Navas (formés au club), A. Vidal (3M€), Dani Alves (0,5M€), Fazio (0,8M€), Trémoulinas (2,5M€), Corchia (5M€), Lenglet (5M€), Medel (3M€), N’Zonzi (8M€), Krychowiak (5,5M€), S. Keïta (4M€), Kondogbia (4M€), Banega (2,5M€, racheté 9M€ ultérieurement), L. Fabiano (10M€), Kanoute (6,5M€), Gameiro (7,5M€) et Bacca (10M€).

*** Ederson, N. Semedo, A. Gomes, R. Sanches, B. Silva, G.Guedes (formés au club), Oblak (1,7M€), Maxi Pereira (5,7M€), Lindelöf (3M€), David Luiz (0,5M€), Garay (5,5M€), Luisão (1M€), Coentrão (0,9M€), Grimaldo (2,1M€), Matic (5M€), Witsel (9M€), Ramires (7,5M€), Gaitan (8,4M€), Di Maria (8M€), Enzo Perez (2,4M€), Javi Garcia (7M€), Markovic (10M€), Jonas (gratuit, sans club), Rodrigo (6M€) et Mitroglou (7M€).

L’ensemble de ces informations sont issues du site https://www.transfermarkt.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :