Lors du match Strasbourg-Marseille, les Strasbourgeois ont longtemps cru à la victoire. Ils tombèrent dans les dernières minutes sur un but de Mitroglou.

Mais si on analyse le but dans le détail, on se rend compte que c’est une erreur, un moment d’inattention qui permet à l’OM d’égaliser et de garantir le point du match nul.

Sacchi dit que quand son équipe n’avait pas le ballon la référence devait être :
1/ Le Ballon
2/ Le coéquipier
3/ L’adversaire

Ici le joueur de Strasbourg ne se soucie que de l’adversaire, il ne se soucie pas que ses coéquipiers se sont replacés pour mettre les adversaire hors jeu, et ne se rend même pas compte que le ballon s’est éloigné de la surface. S’il avait suivi ses coéquipiers Mitroglou aurait été hors jeu et Strasbourg aurait sûrement obtenu les 3 points.
Une erreur individuelle, une erreur de placement… et un collectif qui s’effondre.

Erreur individuelle, conséquences collectives from TiqueTac on Vimeo.