Recherche

Football Tactique

Le football des pieds au cerveau.

Tag

Barça

Prévision : Chelsea – Barça

Deux clubs qui se connaissent bien et qui nous ont fait part de matchs mémorables ces quinze dernières années se rencontrent pour les 1/8èmes de finale de la ligue des champions. L’opposition de style n’a pas changé, bien que les deux entraîneurs aient apporté leurs touches, les différences demeurent. Le Barça reste fidèle à son ADN et Valverde a réussi à donner Lire la suite

Alba – Messi, une connexion spéciale

Déjà sept passes décisives du petit latéral gauche catalan au génie argentin cette saison. Les années passent et cette relation ne prend pas une ride. L’activité incroyable de Jordi Alba, l’intelligence de Léo, l’automatisme sur le timing de l’appel, les techniques pour se créer ces espaces sont autant de facteurs qui rendent cette connexion si spéciale. Aussi probable qu’un Lire la suite

La douceur des mots de Monsieur Xavi

En lisant l’interview de Xavi à El Pais (que vous pouvez retrouver ici) je me suis tout de suite dit que j’allais faire un article. Et je me suis demandé ce que je pouvais rajouter ou analyser. Et en fait il n’y a rien à dire. Juste se dire qu’on a de la chance de vivre à la même époque que des Messieurs comme Xavi. Alors profitez-en.
Et personnellement, j’ai hâte de voir ce monsieur sur un banc de touche !
On risque de se régaler !

Lire la suite

Paulinho, l’homme à tout faire

Le Clásico Real-Barça a tenu toutes ses promesses : des buts, des actions, des polémiques. Bref, tout ce qu’il faut pour faire parler.
Mais moi un homme m’a surpris de part sa polyvalence : Paulinho !

Lire la suite

Barça – Comme un goût de 2011 …

Outre le spectacle hebdomadaire d’un groupe de joueurs fantastiques au sommet de leur art orchestrés par le meilleur coach offensif de l’Histoire, le grand Barça impressionnait aussi (et surtout) par son pressing étouffant.
Lire la suite

Le retour du Barça ?

Un nouveau FC Barcelone est en construction.
Avec l’arrivée de Valverde les Blaugranas sont revenus à leurs principes de base.
Largeur, possession, relance dans les pieds, ballon là où ça fait mal : dans l’axe.

Le Barça de Valverde risque d’être le plus proche du Barça de Pep Guardiola.

Lire la suite

Analyse tactique – La Real Sociedad au-dessus du Barça

Non ce n’est pas une surprise, le Barça n’a pas gagné à Anoeta. Non ce n’est pas (que) de la faute à la pseudo malédiction du club catalan à Saint-Sébastien (le Barça n’y gagne plus depuis 2007). Ce week-end la Real Sociedad a perdu deux points tandis que le Barça peut Lire la suite

Pressing made in Schmidt

0,,17968967_303,00

Arrivé sur le banc du Bayer Leverkusen après de bons et loyaux services à Lire la suite

Barça – PSG : 2 buts des erreurs

pic_2015-04-21_FCBvsPSG_13.v1429650024Laurent Blanc dira qu’il lui a manqué de la chance, des joueurs etc. Mais non, il a manque de l’organisation, du travail.

Tout simplement.

Lire la suite

L’intelligence footballistique

2013-12-11_BARCELONA-CELTIC_17-Optimized.v1386803510« Aaaah il va encore nous saouler avec sa prise de décision ! » Absolument ! Et je continuerai encore et toujours !

Lire la suite

FC Barcelone – Real de Madrid

el-clasico

Le FC Barcelone et le Real de Madrid se sont affronté dans un clásico qui promettait beaucoup mais qui a déçu.
Lire la suite

Barça – Santos : le match des milieux

Le Barca vient de gagner remarquablement la ligue des champions face au Manchester de SAF. Sur le toit d’Europe, Pep comptait
Lire la suite

A quand un Manuel Neuer français ?

 B2bwrnvCIAAbymy« Le problème principal est que les gardiens français n’arrivent pas à s’exporter. On était pourtant la meilleure école de gardiens dans les années 1990-2000. Mais hormis Sébastien Frey, aucun gardien français n’a fait une grande carrière sur la longueur à l’étranger. Il y a eu un peu Fabien Barthez, mais il a été critiqué sur la fin à Manchester United. On le voit encore avec Hugo Lloris actuellement. Il est à Tottenham. C’est un très bon club anglais, mais qui ne fait pas partie de l’élite européenne. Hugo mérite pourtant un club du Top10 européen, qui joue régulièrement la Ligue des Champions. Quand je vois aussi Steve qui est dans un grand club français à l’OM, je m’attendais quand même à ce qu’un grand d’Europe vienne le chercher. Je suis déçu et surpris par rapport à ces trajectoires. C’est une énigme pour moi. » 
Et oui Cédric, les gardiens français n’ont plus la cote… En France on vous dira « mais si, il y en a de très bons » « mais la formation française ETAIT l’une des meilleures donc ça va revenir » ou encore « certains font juste le choix de rester« 
Oui… on va dire ça…
Sinon on va se poser les bonnes questions, et regarder un peu ce qui se fait ailleurs. Pourquoi les grands clubs ne veulent pas/plus des gardiens français? Alors oui, les gardiens français ne sont pas assez bons pour jouer dans un TOP 10, c’est dit. Il y en a des très bons, mais pas des excellents. Aujourd’hui un gardien doit être complet et doit savoir tout faire, mais en France un gardien doit garder, un défenseur doit défendre un milieu doit… milieuter ? Et un attaquant doit attaquer. Triste histoire non ? Que d’enfermer les gens dans des cases.
« Ah ouais tu fais le malin mais ils font comment à l’étranger ? » A l’étranger ? Ben très simple, prenons l’exemple du Barça, jusqu’à l’âge de 13 ans (les jeunes ont toujours évolué en foot 7 et finissent leur première année en foot 11) aucun joueur n’a un poste fixe. Vous pouvez jouer un weekend défenseur, la semaine d’après attaquant de pointe puis gardien 15 jours plus tard. Alors on se retrouve avec des joueurs pouvant jouer à 2-3 postes, des gardiens qui ont touché la balle au quotidien jusqu’à l’âge de 13 ans (ils continuent après vu qu’ils sont incorporés dans les toro et autres jeux). Alors du coup on se retrouve avec des Valdès, des Pepe Reina qui savent mieux traiter le ballon que certains défenseurs de Ligue 1. 
Aujourd’hui en France, les équipes attaquent à 10. Les gardiens à part balancer devant ne savent rien faire leurs pieds. Sur un long coup de pied vers l’avant qu’elle est la probabilité que votre attaquant récupère la balle ? Et si il la dévie qu’elle est la probabilité qu’il trouve un partenaire ? 
Il suffit de voir l’importance d’un Neuer à Munich (et oui, Schalke, son club formateur, applique la même méthode que le Barça). 
Encore un exemple, et cette fois-ci je vais vous parler de Draxler, le milieu offensif du club allemand.
Quand il avait à peine 16 ans, il s’entrainait déjà avec la catégorie U19 et était déjà le meilleur, le souci c’est qu’il ne défendait pas. En France on l’aurait sûrement laissé faire, car c’est une petite star car ceci car cela… Et puis c’est important de gagner les matchs en U19… Mais non, son coach l’a placé au poste de milieu défensif. L’équipe a perdu quelques matchs à cause de lui mais il a appris et compris l’importance de bien défendre. Le coach a perdu quelques matchs du championnat U19, Schalke a gagné un énorme joueur pour son équipe première…

Dans les années 90, avant que la loi empêchant la passe en retrait soit établie, Cruyff obligeait déjà ses gardiens à jouer avec les pieds, un visionnaire. Pas le genre de mec à se dire : « mais si, il y en a de très bons » « mais la formation françaises ETAIT l’une des meilleures donc ça va revenir » ou encore « certains font juste le choix de rester« .

Le football est un divertissement

20141215_174030

« Si les gens qui sortent du stade se sont divertis, alors nous avons déjà gagné. »

 

En une phrase Paco Jemez (entraîneur du Rayo Vallecano) a résumé l’essence même de ce que doit être un match de foot : du divertissement.

Avant tout résultats, ce qui est primordial c’est donner du plaisir aux milliers de personnes qui paient et donnent de leur temps pour venir supporter leurs équipes favorites. On donne du plaisir en se faisant plaisir. Demandez à n’importe quel joueur s’il préfère avoir le ballon ou courir derrière.

L’équipe du Rayo Vallecano est plaisante à regarder, chaque week-end elle orchestre un hymne à l’amour au beau jeu. Que ce soit à Mestalla, au Bernabeu ou sur la pelouse d’Almeria, l’équipe de ne change pas de philosophie. Chaque week-end, les joueurs du quartier de Vallecas à Madrid savent à quoi ils jouent. Créer une supériorité numérique dans chaque espace du camp adverse, des mouvements constants pour offrir plusieurs choix au porteur du ballon, dédoublements de passes sur les côtés, variances des attaques.

Bien évidemment inutile de vanter les mérites de cette incroyable équipe aux « résultadistes » qui préfèrent s’ennuyer 90 minutes en regardant son équipe obtenir un point en jouant avec 11 gardiens. Nous nous préférons une équipe qui pendant 90 minutes cherche à obtenir les trois points, quitte à n’en prendre aucun… Après tout, quelle honte à perdre au Bernabeu ou au Camp Nou ?

En 2013, malgré la défaite 4-0 contre le Barça, les catalans ont perdu la possession du ballon après 317 matchs. Avec le 19ème budget de Liga (tiens, tiens l’argent n’est donc pas un vecteur indispensable de beau jeu ??? #Ligue1) les spécialistes espagnols vantent le spectacle qu’offre les joueurs de Paco Jemez. Pour la saison 2013-2014, les instances de l’UEFA ont interdit le club de participer à l’Europa League pour des raisons financières malgré une remarquable huitième place en Liga.

Paco, si seulement tu pouvais te cloner en une dizaine d’exemplaires pour la Ligue1 … Le « banal match de Ligue 1 » entre OGCN et ASSE ce week-end est aux antipodes de tes pensées. Et pourtant, ici on devrait s’inspirer de toi.

WordPress.com.

Retour en haut ↑