Seri, le milieu parfait.

1m68. C’est la taille de Jean Michaël Seri. Il est la preuve que la taille au milieu de terrain ne compte pas, surtout quand on a sa qualité technique et son intelligence.

Le milieu de Nice est l’exemple même de l’intelligence footballistique. Il a une capacité à jouer juste qu’on ne retrouve quasiment pas en Ligue 1 aujourd’hui. Cette capacité à jouer juste, vers l’avant dans le bon rythme et surtout à casser des lignes avec ses passes. Rien n’est laissé au hasard. Chaque passe met le coéquipier dans de meilleures conditions, chaque passe permet au jeu de progresser.
Hier, face à Monaco, il a encore ébloui le terrain de toute sa classe. Sa passe pour le but de Balotelli est la définition parfaite de la qualité de Seri. Un cerveau et une qualité technique au service d’un jeu collectif. On comprend l’intérêt du Barça, de City, d’Arsenal et d’autres grands clubs. Profitons de Seri en Ligue 1, car c’est rare d’avoir des joueurs de ce niveau chez nous.


<p><a href= »https://vimeo.com/251466275″>Seri – Intelligence – passe</a> from <a href= »https://vimeo.com/user35015912″>TiqueTac</a&gt; on <a href= »https://vimeo.com »>Vimeo</a&gt;.</p>

Le vide Toulousain par Pascal Dupraz

L’autre jour, pour la énième fois de la saison, j’ai entendu Pascal Dupraz se plaindre. Je ne sais même plus de quoi cette fois-ci. Des supporters ? Peut être. De l’arbitrage ? Probable. De la lumière du stade ? Plausible. Mais jamais il ne parle de football. De jeu. D’idées. Non, ça jamais. Alors au lieu de ne rien faire et de me dire « Oh il est chiant lui ! » Bah je suis allé regarder son équipe de Toulouse.

Lire la suite « Le vide Toulousain par Pascal Dupraz »

La belle surprise troyenne

Il y a quelques semaines nous critiquions les déclarations de Jean Louis Garcia après un match (lien). Mais comme je ne fais pas les choses à moitié je me suis dit « bah on va aller voir pour que la critique soit constructive ». Sauf qu’à ma plus grande surprise Troyes est une belle équipe. Une équipe qui défend de façon organisée, une équipe qui essaie de construire de derrière, avec de la qualité dans les placements, avec beaucoup de patience pour trouver le moment et l’espace où attaquer.
Lire la suite « La belle surprise troyenne »

Bien défendre : la qualité avant la quantité

Lors du gros match de cette journée de Ligue 1, le champion de France en titre recevait le (futur champion de France…?) PSG.

Jardim a opté pour un schéma inhabituel. Avec 5 défenseurs dont 3 dans l’axe. Evidemment ce 11 était fait pour contrer au mieux les attaques parisiennes, les 3 attaquants évidemment mais également les incursions des milieux centraux et les montées des latéraux.
Lire la suite « Bien défendre : la qualité avant la quantité »

Le clasico du PSG

Premier match « à pression » du PSG version Neymar et première désillusion. La classe montrée par Neymar et Cavani sur leur buts respectifs cachent la pauvreté de la prestation parisienne. Inexistante une demi-heure, ce qui a surtout frappé c’est de voir comment avec si peu (placement/pressing haut et forte intensité physique) l’OM a posé problème à une équipe qui Lire la suite « Le clasico du PSG »

PSG – OL : premier test pour Paris

Le Paris Saint Germain a eu son premier vrai test face aux Lyonnais en Ligue 1 !
Des Lyonnais qui avaient bien étudié leur PSG et qui savait que les hommes d’Emery aiment plus que tout jouer dans le bloc adverse, dans les intervalles.
Les Parisiens ont eu beaucoup de mal à avancer et à jouer comme ils l’aiment. Les Lyonnais n’ont laissé qu’une seule option au PSG : Les couloirs. Et avec les limites de Kurzawa dans le domaine du centre…
Lire la suite « PSG – OL : premier test pour Paris »

PSG – Lyon : notes à la mi-temps

Lyon

Le choc de cette journée de Ligue 1 est le vrai premier test pour le PSG cette saison.
Lyon est surprenant. Génésio a bien préparé son équipe sur le point défensif. Il bloque l’axe avec un 4-4-2 très bien préparé, peu de place entre les lignes, peu de d’espace pour les les magiciens parisiens (Neymar, Mbappé, Draxler et Cavani).
Les Lyonnais ont laissé les couloirs un peu plus libres préférant défendre l’axe.

Sur le point offensif les lyonnais ne sont pas performants. Il manque beaucoup de créativité aux lyonnais lors des attaques placées. La sortie de balle est très bonne, Tousart et Ndombélé ressortent très bien le ballon vers les 4 offensifs, mais une fois dans les 30 derniers mètres il n’y a plus aucun mouvement. Les latéraux doivent prendre plus le couloir, plus se projeter pour permettre aux ailiers de demander et de recevoir le ballon plus dans l’axe.

Mariano demande un peu trop le ballon dans les pieds. Lui et Fékir aurait tout intérêt à proposer des courses croisées dans le dos des latéraux Parisiens.

PSG

Le PSG a plus de mal que d’habitude, Lyon ce n’est pas le Celtic, ce n’est pas Metz… Du coup un peu plus compliqué de jouer dans le bloc adverse. Verratti manque beaucoup pour faire tourner la balle et trouver les attaquants dans les espaces.
Draxler joue un peu plus bas que face à Metz, il vient chercher et jouer des ballons plus bas, mais l’allemand n’a pas la qualité de passe et de maitrise du tempo qu’à Verratti. Draxler par contre se propose beaucoup plus en 2e attaquant mais n’arrive pas à recevoir le ballon et à jouer entre les lignes parisiennes. Il délaisse un peu le travail défensif et laisse Rabiot et Motta en infériorité numérique.

WordPress.com.

Retour en haut ↑