Recherche

Football Tactique

Le football des pieds au cerveau.

Tag

Premier League

Le naufrage de Chelsea

A quelques semaines des 8e de finale de la Ligue des Champions contre Barcelone, Chelsea inquiète grandement.
Lire la suite

Tout un terrain pour attaquer

On a déjà parlé des dizaines de fois de l’Equipe de City cette saison. Mais chaque match est une leçon. On apprend tellement en regardant les équipes de Pep.

Lire la suite

La bonne décision : la différence entre les bons et les excellents

Pogba est très talentueux. Il est un monstre physique, une puissance énorme, une frappe magnifique, une qualité technique au dessus du lot. Bref c’est un très bon joueur. Et toutes ces qualités lui permettront de résoudre beaucoup de problèmes sur un terrain.
Lire la suite

Combinaisons Latérales l’exemple City

Pep Guardiola dit souvent que quand il fait son équipe ce sont les ailiers qu’il choisit en premier. Tout son système est basé sur « comment mettre les ailiers dans les meilleurs conditions. »
On peut souvent voir les ailiers ouverts, collés à la ligne, même si le ballon est de l’autre côté du terrain.
Cette préoccupation d’avoir toujours les joueurs de couloirs bien ouverts a pour but d’obliger l’adversaire à défendre sur toute la largeur et donc à laisser des espaces entres les lignes. Dans la vidéo qui suit on peut voir comment, avec l’aide des milieux offensifs, les ailiers réussissent à créer des espaces dans la défense adverse.

City combinaisons latérales from TiqueTac on Vimeo.

 

Watford, les erreurs défensives

Hier le Manchester City de Pep Guardiola a (encore) gagné, cette fois-ci contre Watford coaché par Marco Silva.
Les 2 premiers buts viennent de centres à raz de terre, où à chaque fois la défense est surprise, car mal placée.
Pour bien défendre ce genre de ballon la ligne défensive doit intervenir comme couverture derrière la pression de la ligne de milieu.
De plus les défenseurs doivent laisser peu d’espaces entre eux pour que le ballon ne puisse pas y rentrer. Ici les joueurs de City trouvent trop facilement un espace entre les latéraux et les centraux.
Le défenseur central côté ballon est toujours responsable du positionnement, car les autres défenseurs peuvent s’aligner sur lui car ils le voient, alors que lui ne les voit pas.

En vidéo une possibilité de placement que Watford aurait pu utiliser.

Erreurs Watford from TiqueTac on Vimeo.

 

Créativité positionnelle : l’exemple City

Les équipes de Pep Guardiola ont toutes un point en commun : leur liberté insérée dans l’organisation.

Lire la suite

La pression de City

Tout le monde est d’accord pour dire que Manchester City est, sans aucun doute, l’équipe de cette première moitié de saison. Que ce soit les chiffres, les résultats ou le jeu, tout est parfait. Les hommes de Pep ont quasiment plié le championnat en décembre, et sont favoris à la victoire en Ligue des Champions.
Lire la suite

Mourinho – Sérieusement ?

Choc en Angleterre ce week-end où le leader rendait visite à son dauphin. L’occasion pour les hommes de Guardiola de confirmer leur suprématie. Opportunité aussi pour Mourinho de frapper un grand coup et relancer un semblant de suspens.

Je ne vais pas aujourd’hui encenser une nouvelle fois Lire la suite

M. Pochettino, résultat ou manière ?

L’entraîneur argentin Mauricio Pochettino, actuellement aux commandes de Tottenham, est revenu (dans une interview à lire dans l’Equipe) sur sa philosophie, ses mentors, ses idées. Nous décidons ce jour de vous faire partager une réponse intéressante à une question qui divise: Quel est le plus important entre Lire la suite

Construire de derrière

Manchester City a remporté une victoire très précieuse dans la course au titre face à Chelsea ce week-end. Les Citizens montrent depuis le début de saison beaucoup d’intelligence et de maitrise dans leurs matchs. Incroyable la quantité de talents dans tous les secteurs du terrain.
Lire la suite

Analyse Tactique : Les difficultés de Pep

L’arrivée de Pep Guardiola à Manchester City était très attendue outre-manche.
Mais le football anglais est le plus imprévisible du monde. Le plus intense. Et surtout le plus différent de tout ce que Pep a pu connaître depuis le début de sa carrière, que ce soit en tant que joueur ou entraîneur. Et dans cette édition de Analyse Tactique nous allons aborder les soucis démontré face à Arsenal

Lire la suite

Erreur Défensive – Manchester City

Dans cette nouvelle édition d’Erreur défensive nous allons vous parler du rôle d’un entraineur et son influence (ou non) dans les erreurs individuelles.
L’entraineur peut tout faire. Tout travailler à l’entraînement, tout dire à Lire la suite

Erreur défensive – Premier League #J9

Dans cet épisode d’Erreur Défensive nous allons nous concentrer sur le « choc » de la Premier League de la J9, Chelsea-Manchester United. Lire la suite

Mourinho 2004 vs Mourinho 2014

guardiola-mourinho-barcelonaJosé Mourinho est l’entraîneur qui m’a fait comprendre que le football ce ne sont pas juste « 22 mecs qui courent après un ballon« .

Il m’a donné envie de comprendre le football. A 14 ans je prenais plus de plaisir à organiser mes coéquipiers lors de mes matchs de foot qu’à jouer, à 14 ans je ne sortais pas de chez moi sans un bloc note pour dessiner un schéma tactique ou pour noter une idée. Sans Mourinho il n’y aurait pas ce blog, il n’y aurait pas des livres, en anglais, espagnol, portugais ou français qui parlent de football partout chez moi. Sans lui je ne serais pas le même.

Il a révolutionné ma vie et le football. Mais aujourd’hui sa révolution se résume à l’entraînement et la fameuse periodisation tactique que nous défendons tellement. Encore la semaine dernière lors de ma partie de foot hebdomadaire j’ai eu cette phrase après que quelqu’un m’ait suggéré de jouer notre 4X4 sur un terrain plus grand : « si tu veux courir fais un marathon, par contre si tu veux jouer au foot on devrait faire comme ça ».

Alors oui Mourinho a révolutionné le football, et c’est pour ça qu’aujourd’hui je peux dire avec tristesse : pourquoi as-tu changé José ? Pourquoi as-tu abandonné tes idées de football offensif, ce football qui m’a fait aimé… le football ?

Et pour que vous compreniez bien voici une comparaison entre le José de 2004 et le José 2014

Pour 2004 ce sont les matchs de la finale de la Coupe de l’UEFA et de la Champions League et pour 2014 la défaite contre Tottenham il y a quelques semaines.

Analyse à l’instant T

Dans le football d’aujourd’hui tout va trop vite, on passe d’un but à l’autre en quelques passes, quelques secondes.
Il est donc impensable d’avoir des défenseurs qui défendent, des attaquants qui attaquent comme il y a 15-20 ans.

Certains entraineurs sont persuadés que le football est encore comme ça, et, à mes yeux, ces entraineurs ne gagneront plus grand chose dans le futur.
Mais bien évidemment une fois sur le terrain ce sont les joueurs qui font le match, et les joueurs doivent être prêt à prendre n’importe quelle place, à analyser la situation à l’instant T et comprendre où l’équipe est déséquilibrée et a besoin d’eux.

Lors de Manchester United Chelsea (1-1) une action a parfaitement résumé cela.

Filipe Luis monte sur son aile pour apporter sa contribution offensive.
Perte de balle contre Mancunien.
La défense est bien en place, Ivanovic monte au pressing, Cahill en couverture, Matic dans l’axe pour empêcher un appuie au centre, Filipe Luis revient à toutes enjambées… Et au milieu de tout cela un joueur revient tranquillement sans que l’on comprenne ce qu’il fait : Willian.
Willian n’a pas compris que son latéral était monté et que c’est justement son latéral qui aurait dû s’aligner avec Terry pour contrôler la profondeur, étant le joueur le plus proche c’est lui qui aurait dû remplir le rôle du latéral brésilien, FIlipe Luis aurait pris l’espace dans l’axe en couverture derrière Matic le temps de l’action.
Résultat Terry doit couvrir l’espace devant lui (dans le dos de Cahill et derrière lui (laissé vacant par Willian). L’international anglais hésite, et RVP s’en rend compte et prend l’espace derrière Cahill, sans un super Courtois MU aurait marqué le premier but de la rencontre.

MU-Chelsea

Le mythe de la préparation physique

En réponse à quelques critiques que nous avons eu sur un autre article, nous avons décidé de laisser la parole aux gens qui savent ce qu’est la préparation physique.

« Un autre mythe, par ignorance, c’est de penser que si un joueur court plus il va jouer un meilleur football. » Angel Coppa entraîneur de football  

« Je n’ai jamais vu de joueurs de tennis courir autour du terrain avant de jouer. Ils jouent, tranquillement, frappant la balle quelques fois… et la partie commence. » Paco Seirulo préparateur Physique du FC Barcelone

« Avant, par erreur, on pensait que d’abord il fallait « fabriquer » un athlète et après le faire pratiquer un sport. Si on voulait travailler l’endurance on le faisait à la montagne, à la mer… n’importe où. Et après on adaptait cette résistance à son sport. Mais ce n’est pas ça. Comme ça on perd du temps et de l’énergie, car chaque sport requiert un traitement spécifique. » Paco Seirulo préparateur Physique du FC Barcelone

« C’est une déclaration forte, mais la préparation physique comme une grande partie de la société imagine n’existe pas. Dans le football ce que l’on recherche c’est l’équilibre entre les qualités physiques pour améliorer le niveau individuel à travers des entraînements techniques, tactiques, stratégiques et de complémentarité, et tout ça en pensant au rendement collectif des équipes. » Élio Carravetta, préparateur physique International Porto Alegre 

« Quand on me montre des images de pré-saisons avec des joueurs qui courent et travaillent dans des espaces qui ne sont pas un terrain de football, une plage ou un terrain de golf, je me dis que ce sont des méthodes dépassées, archaïques.  »  José Mourinho

« La forme n’est pas physique. La forme c’est beaucoup plus que ça. Le physique est le moins important dans la globalité de la forme sportive.«  José Mourinho

« Je ne sais pas où commence le physique et se termine le psychologique ou le tactique. Pour moi, le football est global et le joueur aussi et je n’arrive pas à faire de séparation. » José Mourinho

« Je ne travaille pas le physique. » José Mourinho

« Je ne crois pas, que dans le football d’aujourd’hui, il existe des équipes bien préparées physiquement et d’autres mal. Il y a des équipes adaptées, ou non, à la forme de jouer de leur entraîneur. Ce que l’on recherche c’est que l’équipe arrive à s’adapter au type d’effort que notre manière de jouer exige. » José Mourinho

« Aujourd’hui, dans ma méthodologie, il n’y a pas de place pour un préparateur physique traditionnel.«  José Mourinho

« L’objectif final c’est de jouer. Et, si c’est ça l’objectif, l’entraînement ne peut avoir qu’une seule signification : jouer. »  Rui Faria Préparateur Physique dans le livre « Porquê Tantas Vitórias« 

« Notre forme de travailler est clairement différente. Il n’y a pas de secrets. On valorise trop l’aspect physique, mais l’essentiel c’est l’organisation de l’équipe. Le secret est dans le savoir être, savoir faire. » Rui Faria préparateur physique dans le livre « Porquê Tantas Vitórias« 

« Les méthodes de José Mourinho sont très différentes de celles d’Octávio Machado. Avant, on avait 2 séances par jour, le matin on travaillait le physique et l’après midi la tactique. Maintenant on fait le physique avec la balle et comme ça il y a plus de joie à l’entraînement, parce que nous, les joueurs, on aime courir après la balle et non courir pour courir, qui est plus fatigant. Les exercices que l’on fait maintenant sont beaucoup plus motivants. » Ricardo Costa joueur de Valence dans le livre « Porquê Tantas Vitórias« 

WordPress.com.

Retour en haut ↑